Histoire

Né en février 2015, le projet Moi Moche et Bon est un projet d’école partant d’une constatation grave : le gaspillage alimentaire en France présente des chiffres affolants. C’est 10 millions de tonnes qui sont gâchées chaque année. Partant de ce constat, trois amis de longue date se sont réunis pour fonder une marque alimentaire dédiée à l’anti-gaspillage.

moi moche et bon histoire amis

Trois amis-associés et un concept

C’est une passion pour le handball et une formation entrepreneuriale commune qui réunissent les trois fondateurs de Moi Moche et Bon. Séverin Meuillet, Cagri Parlakkilic et Thomas Garcia partagent les mêmes valeurs et la même envie de créer un produit 100% naturel, local et artisanal.

Au courant du mois de mars 2015, beaucoup de choses se concrétisent : un premier lot de 1 500 bouteilles est produit. L’élément déclencheur : la possibilité de faire la buvette au salon de l’habitat qui se tenait du 27 au 30 mars 2015 à Strasbourg. C’était le moyen de tester le produit et de recueillir un maximum d’avis clients.

Avis positifs et encourageants, le principe de Moi Moche et Bon réussi à séduire les alsaciens.

Le principe de production est simple : les écarts de tris des pommes de tables alsaciennes sont récupérés auprès des producteurs locaux. Ensuite, ces fruits cabossés sont pressés dans des pressoirs artisanaux sans aucun ajout.

Un projet qui s’accroît

Ne cessant d’attirer l’attention et de faire ses preuves, Moi Moche et bon accueille deux nouveaux associés afin de travailler sur la communication, la photo et la vidéo. Arrive également un nouvel acteur : Jérémy Flippes, qui gère encore aujourd’hui la progression des ventes de Moi Moche et Bon.

Pour que l’entreprise entre dans la cour des grands, c’est Thomas, 7 ans, qui design le logo : une pomme appelée Léa.

Depuis mai 2015, l’entreprise s’est rapprochée de la Coopérative d’Activité et d’Emploi Antigone afin de donner une nouvelle dimension à Moi Moche et Bon. Depuis septembre 2015, les jus sont présents sur plus de 10 points de vente dans des petites et moyennes surfaces à Strasbourg. Incités par les distributeurs à élargir le champ d’action, le circuit de distribution est en accroissement constant.

Un lien fort avec sa communauté

moi moche et bon ulule

C’est en fin d’année 2015 qu’est lancée la campagne de crowd-founding sur la plateforme Ulule. Cette campagne avait pour but d’aider au financement de la production d’un nouveau lot de jus de pommes, d’un local, de la communication et bien d’autre encore. Le plafond à atteindre s’élevait à 12 000€.

Grâce à 289 contributeurs, Moi Moche et Bon a récolté 13 000€ en décembre 2015. Un véritable succès et une aide précieuse pour l’entreprise, qui peut compter sur sa communauté solidaire.

Moi Moche et Bon aujourd’hui

Suite au crowd-founding, une opportunité s’offre à la start-up : la patronne U Express présente la marque aux patrons des U du Bas-Rhin. Ce sont 7 patrons qui nous ont fait confiance et qui nous ont permis de rentrer nos premiers “Super”.

C’est le début d’une rentrée dans de plus en plus de magasins. L’arrivée dans les Carrefour se fait sous le nom Anti-Gaspi. C’est un réseaux national mais la marque fait principalement son petit bonhomme de chemin en Alsace avec Moi Moche et Bon, notamment grâce à des animations et événements. De plus en plus de bouteilles sont mises en carton : près de 75 000 bouteilles à la main !

Durant les vacances d’été, Séverin et Thomas, désireux d’explorer de nouveaux horizons, décident de s’orienter vers la gestion de projet et de quitter l’aventure Moi Moche et Bon, laissant la gestion de l’entreprise à Jérémy.

Le but de ce dernier est de construire des choses encore plus fortes autour de Moi Moche et Bon : la pomme Léa, symbole de la marque, doit devenir une référence des produits naturels, artisanaux et locaux.

L’engagement de Moi Moche et Bon aujourd’hui ? Poursuivre la volonté de réduire le gaspillage alimentaire avec un panel de fruits moches alsaciens ainsi que de trouver des solutions avec tous les acteurs locaux et toutes les parties prenantes de l’aventure pour créer un écosystème local et responsable.

Logo moi moche et bon